Un peu d'histoire...

Si c’est au début du XIXème siècle qu’apparait le premier concept de vélo, alors appelé draisienne ou vélocipède, c’est au début du XXème que nous verrons apparaître réellement les garde-boue sur ce qui est alors la bicyclette moderne.

Ils étaient fabriqués en bois (souvent du chêne) taillés dans la masse puis vernis, les rendant ainsi résistants aux intempéries. Néanmoins, leurs contraintes de poids et de déformation dans le temps ainsi que l’arrivée de nouveaux matériaux feront qu’ils seront rapidement remplacés au cours du XXème siècle.

Dessus, Draisienne du XIXème siècle

A gauche, bicyclette moderne appelée aussi "hirondelle" de 1935

Acanthe Sport

Plastique, inox, fibre de carbone… ces accessoires indispensables pour tout cycliste bravant les intempéries va connaître de nombreux changements, mais le garde-boue en bois a-t-il vraiment disparu ?

Et bien non ! Aujourd’hui je vous propose de (re)découvrir cet accessoire remis au goût du jour pour correspondre aux attentes  pratiques et esthétiques !

Fabriqués à l’aide des techniques de lamellé collé (sandwich de plusieurs couches : ici des feuilles de bois de 0.6mm d’épaisseur) et de cintrage, les garde-boue Acanthe Sport sont efficaces, légers et résistants tout en offrant un cachet à votre vélo. De plus, l’utilisation de nouvelles technologies telles que la découpeuse laser permet la personnalisation des accessoires.

Les matériaux

Le bois

Dans un souci de respect de l’environnement, le choix des matières n’est pas anodin. Ainsi le placage de bois provient de forêts gérées françaises (ONF) ou de récupération quand il s’agit d’essences exotiques (certains artisans se débarrassent d’une partie de leur stock, profitez-en !). Chêne, frêne, hêtre, noyer mais aussi un large choix de palissandre de récupération !

La fibre de lin

Afin de rendre le garde-boue plus résistant et suite à plusieurs essais, j’ai fait le choix de partir sur l’idée d’un matériau composite en intégrant une fibre. Le carbone et la fibre de verre n’étant pas envisageables au vu de mes engagements, c’est naturellement que je me suis dirigée vers le lin. Le saviez-vous ? La France et le premier producteur de lin au monde, notamment en Normandie. Cette plante qui ne demande que très peu d’eau, peut être utilisée dans son intégralité et dans de nombreux domaines : alimentaire, textile, aéronautique…

Aujourd’hui les propriétés techniques de ces fibres concurrencent celles des fibres synthétiques telles le carbone. Alors certes le coût n’est pas le même, mais c’est cultivé, développé, transformé en France, et c’est naturel !

Le résine bio-sourcée

Enfin, pour coller tout ça ensemble, il y a la résine. Malheureusement de ce côté-là, le 100% naturel n’existe pas encore. Néanmoins, nos chercheurs développent des résines à base époxy bio-sourcée. C’est-à-dire une résine dont un certain pourcentage d’élément carbone est remplacé par des éléments naturels la rendant ainsi moins toxique pour l’homme et l’environnement. Je me tiens régulièrement informée des avancées afin de pouvoir me procurer les derniers produits sur le marché afin de vous proposer les accessoires les plus éthiques et respectueux de l’environnement.

Le cuir et les pigments

Le cuir utilisé sur les porte-bidons provient de chutes produites par des entreprises de maroquinerie italiennes et récupérées par une entreprise toulousaine spécialisée dans le travail de ce matériau.

Quand aux pigments utilisés sur certains modèles de garde-boue, ce sont des pigments naturels de types ocres, terres, oxydes..., mélangés avec de la gomme arabique (issue de la sève des acacias) afin de fabriquer une peinture 100% naturelle.

Les modèles

Le Basic

Le Basic c'est le modèle passe-partout qui conviendra à tous les cycles pour un rendu simple, chic et authentique. 

Déclinable avec différentes essences de bois en passant par le chêne, le frêne ou encore le palissandre, il habille de manière élégante votre vélo tout en le rendant unique. Optez aussi pour le modèle bicolore !

Tarif : à partir de 125 € la paire

Le Classic

Jouez-la sportif de ville avec le Classic et ses lignes dynamiques. Cette paire rehaussera l'allure de votre vélo avec son look néo-rétro.

Personnalisez votre paire en choisissant le nombre de bandes, la couleur ou encore l'essence de bois.

Enfin une bicyclette que a de la classe !

Tarif : à partir de 150 € la paire

L'Artistique

Mélange d'artisanat et de nouvelles technologies, l'Artistique c'est la rencontre du bois et du laser pour une gravure précise et délicate offrant ainsi à cette paire de garde-boue une allure d'oeuvre d'art.

Un motif, la signature de votre cycliste préféré, ou juste un nom que vous aimeriez reproduire sur vos garde-boue, tout est possible !

Tarif : à partir de 145 € la paire

L'Original

La gravure laisse place à la découpe avec l'Original qui met en avant le relief et le bicolore avec esthétisme. Avec les peintures fabriquées maison à base de pigments naturels, accordez vos garde-boue à votre cadre.

Osez la différence et donnez à votre vélo un look inédit !

Tarif : à partir de 150 € la paire

Les porte-bidons

Pour le total look néo-vintage, associez vos porte-bidons à vos garde-boue ! La touche de cuir (issu de chute), apporte un aspect fini haut de gamme tout en maintenant vos bidons bien en place.

Ainsi le cahier des charges est respecté avec ces accessoires légers, résistants et esthétiques !

Tarif : 80 €

Vous êtes séduits ? Contactez-moi au : 06 14 92 61 87 ou par mail : acanthe.sport@orange.fr

Vous pouvez aussi remplir le formulaire de contact disponible sur la page d'accueil.

Tous les accessoires sont fabriqués sur-mesure après confirmation de la commande.

Pour en savoir plus sur la collection, cliquez ici !

Rencontre du passé et du présent,

l'artisanat au service de l'innovation

© 2020 by Marion Delpit. Proudly created with Wix.com

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle